Beaumont Village

Beaumont-Village

Beaumont-Village et Montrésor était une seule et même paroisse jusqu’en 1700. Suite à la scission, Beaumont-Ville devint Montrésor et Beaumont devint Beaumont-Village.

Population : 258 habitants

Monuments
La chapelle Notre-Dame du Chêne : érigée en 1769 au cœur du bois de Beaumont, cette chapelle servi à abriter une statut de la saint vierge et devint un lieu de pèlerinage. En 1897, une nouvelle chapelle fût construite suite à l’abandon de la première. Désormais, le pèlerinage à lieu le 2ème dimanche de septembre.
L’église moderne : construite de 1959 à 1961, cette édifice contient des peintures murales des XIIIe et XIVe siècles provenant de l’ancienne église.

 

vue de Chemillé-sur-Indrois

Chemillé-sur-Indrois

Chemillé, connu en 1125 sous le nom de Chemilleum est devenu lors de la création des départements en 1789/1790  Chemillé en Touraine. Puis Chemillé-sur-Indrois en 1807 lorsque la commune de Chemillé-sur-Dême qui se trouvait dans la Sarthe a été rattachée à l’Indre-et-Loire.
La rivière l’Indrois est le principal cours d’eau qui traverse la commune.
En aval du village s’étend un complexe de loisirs de 50 ha avec un vaste plan d’eau de 35 ha. C’est l’un des pôles touristiques de la région grâce aux nombreuses activités de plein air proposées.

Population : 227 habitants
Site web : www.chemillesurindrois.fr

Monuments
L’église : Dédiée à Saint-Vincent, elle est située au cœur du village, l’Autel et la chapelle sont du XVI siècle et la nef construite au XIX siècle. Nous pouvons admirer :
• un vitrail du XII siècle représentant la Mise au tombeau du Christ
• un Calvaire et le Christ en Gloire
• un second daté du XVIII siècle représentant Antoinette de Baudry épouse du Chesne avec un enfant dans les bras
• une statue de la Vierge à l’enfant en majesté, en bois, datée de la 2ème moitié du XIII siècle
Dans le clocher, trois cloches dont la plus ancienne d’Indre-et-Loire, baptisée Maria,  datée de 1367, elle pèse 287 kg et elle sonne en SI Bémol.

La Chartreuse du Liget : Fondée vers 1178 par Henry II Plangenet roi d’Angleterre et comte d’Anjou, les papes et les rois s’intéressaient au Liget, Aliénor d’Aquitaine, Charles VI, Charles VII et Louis XI y reçurent l’hospitalité.
Au XVIIè siècle, Michel de Marolles, Abbé de Villeloin, écrivain érudit et fécond y venait souvent. Le frère du grand cardinal Alphonse de Richelieu, y résida deux ans. A la Révolution, la Chartreuse fut vendue comme bien national.
Un portail monumental (XVIIIè) accueille les visiteurs, face à la forêt, un bas-relief représente « Saint Bruno » fondateur de l’Ordre, de l’autre côté « Saint Jean-Baptiste ».
En forêt, à l’ouest de la Chartreuse se situe la Chapelle Saint Jean du Liget datée du XIIè siècle. Sur ses murs sont peintes de remarquables fresques de la même époque.

La Corroirie du Liget : A 800 mètres de la Chartreuse, la Corroirie, site monastique incontournable, conservant une porte à pont levis du XVème siècle ainsi que la chapelle du XIIIème siècle dont l’intérieur est une merveille du style Plantagenet.

Le moulin des Roches : Ce moulin daté de 1212, ancien moulin à farine, était la propriété de la Chartreuse du Liget jusqu’en 1791 et a été vendu comme bien national puis racheté par la commune en 1976.

Source : http://www.chemillesurindrois.fr

 

La Chartreuse du Liget

Genillé

Genillé est une vaste commune du Val d’Indrois s’étendant sur 6312ha dont 1219ha de forêt domaniale (4e par sa superficie dans le département d’Indre-et-Loire).

Population : 1580 habitants
Site web : www.genille.eu

Histoire
La paroisse de Genillé (Geniliacus vicus) a été fondée au VIIe siècle sur les fondations probables d’une villa gallo-romaine. À l’époque mérovingienne, le village est même un centre seigneurial important où l’on frappait monnaie.
La présence humaine y est attestée depuis le Paléolithique inférieur (il y a 350 000 ans) avec la découverte de poignards en silex et de biface à Marsin et Moulin Neuf. Le vestige le plus ancien existant sur le sol communal est sans conteste le dolmen de Hys élevé au Néolithique (entre -2 500 et -1 500)…
[…] Lire la suite

Source : http://www.genille.eu

 

Château de Montrésor

Montrésor

Son château fut construit au XVème siècle sur un éperon rocheux dont Foulques Nerra, il y a plus de mille ans, avait fait l’une de ses places fortes. Le château a été entièrement restauré, meublé et décoré au XIXème siècle par le comte polonais Xavier Branicki, grand ami de Napoléon III, dont les descendants animent toujours le site. Au pied du château, on peut admirer des maisons de caractère : le Logis du Chancelier (XVIème) ou la Halle aux Cardeux (début XVIIIème), réhabilitée en espace culturel et salle d’exposition permanente.
Ne manquez pas la balade touristique aménagée sur les rives de l’Indrois pour découvrir une vue magnifique sur « l’Un des Plus Beaux Village de France ».

Population : 363 habitants
Site web : http://www.tourisme-valdindrois-montresor.com

Monuments
Château de Montrésor : Au cœur de la Touraine, dans l’un des plus beaux villages de France se trouve le château de Montrésor qui appartient depuis 1849 à une riche famille Polonaise.
Situé sur les rives de L’Indrois, ce château fut acheté par Xavier Branicki, aristocrate polonais ami de Napoléon III, qui le restaura, le meubla, et l’enrichit d’une remarquable collection d’œuvres d’art.
Appartenant toujours à ses descendants, l’intérieur a su conserver son authenticité et constitue un témoignage de l’époque second empire.
Plus d’infos : www.chateaudemontresor.fr

Source : http://www.village-montresor.fr

 

Plan du village de Montrésor
sudtouraine_villeloin

Villeloin-Coulangé

En 1831, les communes de Coulangé et de Villeloin se réunissent sur ordre du roi Louis Philippe pour former Villeloin-Coulangé. Villeloin s’est étendue autour de l’Abbaye Bénédictine datant du IXè siècle.

Population : 641 habitants

Monuments
L’abbaye Saint-Sauveur : Ce monastère érigé en 1850 par 2 chevaliers fût classé monument historique en 1927 à quatre titres pour les différentes parties construite entre le IXè et le XVIIè siècle.
Le prieuré de Grandmont Villiers
Les fours à chaux à Villeloin-Coulangé